taxi

Tout ce qu’on doit savoir sur le tarif d’un taxi Poissy

Prendre un taxi Poissy en hélé ou en faisant une réservation au préalable est souvent inévitable pour certaines personnes afin de faire des courses diverses. Mais avant de se lancer dans cette alternative au bus, métro et autres transports en commun, il est nécessaire de bien connaitre comment fonctionne la tarification afin d’éviter les mauvaises surprises. Voici quelques informations pouvant aider tous ceux qui peuvent avoir recours à ce service.

Point sur le métier de taxi

Un taxi est une voiture utilisée pour assurer le transport d’une ou de plusieurs personnes avec leurs bagages. Le tarif est souvent onéreux mais il permet aux passagers de profiter de plusieurs avantages dont le confort ou encore la praticité. Nombreux sont ceux qui se demandent comment fonctionnent le comptage du kilométrage et donc, le calcul du prix à payer en montant dans un taxi Poissy. Il faut noter alors que les tarifs qu’appliquent les conducteurs sont décidés par un arrêté qui varie selon chaque département et préfecture. Certes, ce n’est donc pas le chauffeur qui le détermine mais il n’existe pas non plus de tarifs fixes. Plusieurs éléments sont pris en compte pour le définir à savoir l’horaire, la zone, le chiffre donné par le compteur kilométrique et les conditions de circulation.

Fonctionnement des tarifs

La somme à payer par le client est indiqué sur un compteur kilométrique qui est intégré dans le véhicule. Ce dispositif se déclenche automatiquement au moment où la course débute c’est-à-dire quand la voiture est en mouvement. En cas de trafic ou quand le client descend, il s’arrête. Et c’est à ce moment qu’il indique la valeur de la course faite.

Mais lire les données qui sont affichées sur le compteur n’est pas toujours facile pour tout le monde. Voici alors quelques explications des informations qui y sont disponibles :

  • Tarif A : le prix par kilomètre pour une course de jour avec retour en charge à la station. Il est normalement applicable tous les jours de 10 h à 17 h hors dimanches et jours fériés.
  • Tarif B : le prix par kilomètre pour la course de nuit ou les courses pendant les week-ends et les jours fériés avec retour en charge à la station. Il est applicable de 7 h à minuit le dimanche et les jours fériés.
  • Tarif C : le prix par kilomètre pour la course de jour avec retour à vide à la station.
  • Tarif D : le prix par kilomètre pour la course de nuit, le dimanche et les jours fériés avec retour à vide à la station.

Selon la réglementation, le montant à payer par le locataire ne doit jamais être en dessous de 7,30 euros.

Pour les réservations, le taximètre se déclenche au moment où le conducteur démarre la voiture depuis son parcage. Il y a donc normalement déjà un prix à payer quand le taxi à Poissy récupère le client à l’endroit où il se trouve.

Le prix affiché sur le compteur est-il réfutable ?

Comme étant déjà mentionné, le tarif des courses des taxis sont réglementés par l’État, c’est-à-dire fixés par arrêté préfectoral. Il n’est donc pas possible de refuser le paiement des chiffres indiqués sur le compteur kilométrique.

Néanmoins, pour éviter les soucis avec les clients, les conducteurs de taxi de Poissy sont recommandés d’afficher le tarif pratiqué et les conditions d’application. Ils sont même invités à installer le compteur à l’intérieur des véhicules. Ainsi, le client ne peut pas refuser la facturation à la fin de la course.

Les arnaques sont-elles possibles ?

Certes, ce ne sont pas tous les chauffeurs de taxi à Poissy qui sont mauvais. Certains sont quand même malhonnêtes dans l’exécution de leur travail et il faut savoir s’en méfier. Ils manipulent eux-mêmes le compteur kilométrique dans le but de faire grimper excessivement la facture. Dans la plupart des cas, ces personnes de mauvaise foi gardent le tarif d’une course à la facture élevée dans la mémoire du dispositif de comptage. Et à l’arrivée, elles l’utilisent en appuyant sur le taximètre pour indiquer la facture à payer. Le tarif n’est donc pas le prix réel mais une somme qui a déjà été mémorisée dans l’appareil.

Heureusement, il est possible d’éviter ce type d’arnaque en se montrant plus futé que le conducteur. Il suffit de réclamer au départ un reçu avec toutes les informations nécessaires dont le prix, les adresses de départ et d’arrivée et le numéro du taxi. De cette manière, le client peut faire le calcul lui-même. Dans le cas d’une fraude, il est possible d’utiliser ces renseignements comme preuve aux yeux des autorités.

En général, il y a plus d’arnaque dans les lieux où la demande est forte. C’est le cas des gares, des aéroports, des stations de bus, des sorties de festival, de boite de nuit, de centres commerciaux, etc.

Dans certains cas, il y a aussi des chauffeurs de taxi qui approchent eux-mêmes les clients et leur proposent un tarif en fonction de la destination. Cette pratique est également contre la réglementation. Elle ne peut donc pas être acceptée car elle est illégale et la facture est surement plus gonflée que la normale.

Taxi et VTC quelles sont les différences ?

Certaines personnes ont besoin de faire la comparaison entre le taxi et le VTC. Ce sont deux moyens de transport ayant des points en commun mais aussi des différences. Ces dernières sont surtout perceptibles en matière de prix.

Pour le taxi à Poissy, le prix doit toujours être affiché sur le compteur et cela, même si le taxi a été réservé au préalable. Ce qui n’est pas le cas pour une location VTC. Pour cette alternative au taxi, le tarif de la location est généralement déterminé au préalable. En effet, au moment de la réservation, le client et le conducteur ou bien le responsable de la compagnie de VTC discute déjà du prix. Pour certaines sociétés, il y a une sorte de grille à respecter, pour d’autres le prix est tout simplement déterminé à chaque course.