Distinguer la plaque funéraire de la pierre tombale

Quelques précisions pour bien distinguer la plaque funéraire de la pierre tombale

La plaque funéraire est un accessoire installé sur la pierre tombale. Elle a des fonctions très précises. Apportant un effet plus esthétique au monument, elle constitue un élément clé de la tombe pour rendre hommage au défunt, permettre aux proches et amis d’exprimer librement ses sentiments et perpétuer le souvenir et la mémoire de la personne décédée. Par ailleurs, différents paramètres sont à considérer pour choisir la bonne plaque, entre autres la forme, la couleur et le matériau de fabrication. Pour vous aider à faire le bon choix, faites-vous accompagner par un professionnel, comme funelior.

Plaque funéraire pour mémoire et souvenir

Souvent, la plaque funéraire est confondue avec la pierre tombale. Différente pourtant de cette dernière, elle y est apposée pour remplir des rôles très précis, à savoir la transmission des souvenirs et le respect de la mémoire.

En outre, cet accessoire funéraire représente en quelque sorte un espace de liberté où amis et proches peuvent s’exprimer sur la personnalité du défunt, leurs sentiments et regrets par rapport à la disparition de ce dernier, etc. Cependant, il faut faire le bon choix en tenant compte de certains critères, comme l’aspect pratique, et le côté pratique et affectif véhiculé par la plaque. Afin de vous aider à dénicher le modèle qui vous convient et qui correspond à votre budget, tournez-vous vers les plaques funéraires de funelior.

Focus sur le rôle de la plaque funéraire

Généralement, tout comme la stèle mortuaire, la plaque funéraire remplit quelques fonctions précises. Elle sert notamment à témoigner de l’affection des amis et proches, à conserver le souvenir du défunt et à lui rendre hommage. Il existe différentes manières de le faire, comme l’insertion de quelques éléments sur la plaque, à savoir une image, une photographie, des citations, des expressions gravées ou une forme spécifique de l’accessoire mortuaire.

Afin de mieux comprendre la fonction de cet élément clé du monument funéraire, c’est plus judicieux de retracer son histoire. Son utilisation remonte à très longtemps, plus précisément à la Grèce antique. Les plaques funéraires étaient encore en argile ou en terre cuite. Placées dans les tombeaux, elles servaient à signifier les étapes du cérémonial d’inhumation.

Plaque funéraire : ses caractéristiques

Par rapport à sa fonction, une plaque funéraire doit remplir certains critères de qualité reposant sur l’adaptabilité, la longévité et la solidité. De plus, installée sur la pierre tombale pour des années, elle est à la fois indémodable et facile à entretenir. D’où la nécessité de bien choisir le matériau de fabrication, la forme de l’accessoire, les éléments de personnalisation et le type de gravure.

Si le granite reste le matériau le plus utilisé depuis des années, d’autres matériaux se démarquent, comme l’ardoise, le marbre, le métal, le verre, le plexiglas, le PVC, etc.

Quant à la forme, celle-ci peut être du rectangle, du livre, du cœur ou des lignes plus design. En outre, la plaque se décline actuellement en différentes couleurs. Si dans la plupart des cas noire, elle peut être proposée sur le marché en tant d’autres coloris.

Besoin d’autre article à visiter ? N’hésiter pas de suivre ce site.